Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 17:59

Il reste dans son coin, replié sur lui-même,

Mais quand il s'ouvre, il n'est plus le même

Les baleines montent aussitôt à la surface

Dès que dans le ciel plane une lourde menace

Alors, il fait inévitablement le dos rond

Et se met à ressembler à un curieux champignon,

Son pied plus ou moins travaillé et recourbé

Dans toutes sortes de matériaux est modelé;

Si on peut en voir de toutes les couleurs

Ils ne répandent autour d'eux nulle odeur.

Il y en a de toutes sortes

Qui vous attendent à la porte :

Il y a les noirs, les plus austères

Qui ne semblent se plaire que dans les cimetières

Il y a ceux qui ont un air plutôt distingué

Et à belle allure aiment à se déplacer

Il y a les ambassadeurs de la publicité

Qui cherchent toujours à en remontrer

Il y a ceux qui arborent un teint très coloré

Et affichent volontiers leur bonne santé

Et puis tous ceux qui n'y voient plus goutte

Abandonnés, brisés, en pleine déroute...

Si vous ne les avez point reconnus

C'est que chez vous, depuis longtemps, il n'a pas plu !

Partager cet article

Repost 0
Published by LUZIFER - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

râleuse ex02468 13/06/2013 09:52


vraiment joli cette description du parapluie, ainsi que la photo "nuit tombante..."

musicolyre 10/06/2013 22:38


Ici,il faut sortir le parasol,la chaleur arrive,les touristes aussi.BB

Jackie 09/06/2013 11:32


Oui, en ce moment on ne l'oublie guère...


Belle journée Luzifer


bravo et merci pour ces mots

fox 08/06/2013 14:20


Un parapluie ? Ici bien que ce soit le pays (Parapluie de Cherbourg ), on ne l'a pas sorti depuis déjà quelques
semaines. C'est gris, c'est venteux, c'est froid, mais il ne pleut pas. On pourrait même dire que c'est sec


Belles balades Luz !

ecuelle d'eau 08/06/2013 06:11


Le mien m'a plu tout de suite , ce fut un" coup de foudre"...(marque auvergnate bien sûr..)nous planons souvent sous les nuages , nous ne restons plus repliés dans notre coin...il ne cesse de
murmurer à mon oreille des mots doux...je n'y vois goutte dans mon étui..alors tous les deux , en un éclair , nous nous retrouvons sous un coin de paradis..

Présentation

  • : SARIMAKOI
  • SARIMAKOI
  • : Poésies de tous les jours et photos natures...Plaisir de jouer avec les mots.
  • Contact

Recherche